Comment sculpter sur le bois et sur la pierre ?

La sculpture a été pratiquée depuis des siècles. Elle consiste à enlever certaines parties d’un solide, comme le bois ou la pierre, afin de lui donner une forme bien précise. Les sculpteurs ne maîtrisent pas seulement la taille, mais possèdent également la connaissance du modelage. Dans cet art, il est nécessaire d’avoir la main.

Le choix du matériau

Le choix du bois est primordial, car elle influence énormément le résultat de la sculpture. Les plus faciles à utiliser sont le cèdre, le chêne, le noyer et le châtaigner. Durables, ces types de bois permettent de construire des sculptures robustes. Avant de le sélectionner, il est important de prendre en compte le milieu où la sculpture sera posée : intérieur ou extérieur. En ce qui concerne la pierre, l’argile est le plus conseillée. Certains artistes utilisent également du calcaire avec une consistance moins dure. La pierre comme le bois nécessite l’utilisation de matériel spécifique et en bon état.

Les outils

Sculpter requiert différents types d’outils. Ils sont nécessaires afin de réussir chaque étape du travail. Pour faciliter ce dernier, le plus simple est de tracer l’esquisse de la sculpture. Pour travailler le bois, on aura besoin de divers outils. Entres autres : de fermoir, de la gouge, de burin, de ciseau à bois, de rifloir, de couteau ou encore de massette. Cette liste n’est pas exhaustive puisqu’il existe d’autres outils tout aussi pratiques pour faire tel ou tel travail. De même pour les outils utilisés pour la sculpture sur pierre qui doivent être assez résistants pour percuter, scier et gratter. Comme la masse, le maillet, le marteau bouchardé, les pointes pour gravure, les gouges, les rondelles ou encore le burin. Pour sculpter la pierre, il est primordial d’utiliser des outils robustes comme ceux conçus avec de l’acier forgé trempé ou avec du carbure de tungstène.

La sculpture proprement dite

L’utilisation de ligne est très pratique dans la sculpture. Après avoir tracé la ligne droite au milieu, il est nécessaire de visualiser l’image en 2D et commencer par l’extérieur. Regarder la sculpture sous tous les angles avant d’agir se révèle être très pratique pour un meilleur résultat. Créer une base améliore la progression. L’usage d’armature donne la possibilité d’édifier la sculpture en s’assurant que celle-ci reste toujours unie. Pour une meilleure réalisation, il est conseillé de finir les gros détails avant d’aller vers les plus petits. Bien sûr, l’inspiration de l’artiste constitue l’essence de l’oeuvre.