S’informer sur l’histoire de l’art en ligne

En principe, l’art est l’ensemble des activités issues de la création et de l’imagination et englobe les éléments qui combinent les divers éléments visuels et par écrit. Les œuvres d art, les beaux arts et les arts décoratifs concernent également le côté esthétique de cette entreprise. L’histoire de l’art remonte à des époques lointaines comme le témoignent les gravures constatées dans les grottes préhistoriques jusqu’aux arts modernes. Comment faire pour puiser des informations sur l’histoire et le parcours de l’art ?

Les créations artistiques au début de la Préhistoire

L’art est déjà connu des civilisations anciennes qui progressent à travers le temps. Les hommes de la préhistoire ont déjà su reproduire des dessins à l’intérieur. Cet art retrace la vie quotidienne que mènent les hommes vis-à-vis de leur environnement. Les spécialistes en spéléologie découvrent les oeuvres d art de ces individus. Les arts représentent leur savoir-faire en matière de peinture murale avec des outils rudimentaires. Après tout, ce sont des images reproduisant fréquemment des scènes de chasse aux animaux sauvages qui assurent leur survie au quotidien. Les vêtements, les repas et les déplacements sont assurés. En réalité, depuis le début de la Préhistoire, l’art est resté figuratif. Il se contente de reproduire et de décrire l’image de la vie de tous les jours. Au fil du temps, les bouleversements sociaux surgissent. Ils ont fini par faire disparaître cette figuration et ce réalisme. Le développement de la science a montré aussi son passage. L’histoire des civilisations qui se sont succédé a marqué celle de l’art. Dans l’Antiquité, l’expression artistique n’a pas tellement changé puisque les hommes ne s’intéressent pas trop à la peinture. Cela dit, cliquez ici pour avoir un aperçu sur l’histoire, la découverte et le parcours des beaux arts depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui.

L’art à l’époque du Moyen Âge

L’époque médiévale surgit pour faire place à des approches artistiques et culturelles de plus en plus claires. Pourtant, l’art est toujours figuratif jusqu’au 20e siècle. L’art médiéval couvre un ensemble d’espace considérable du globe. Pendant son évolution, il représente le mouvement des artistes professionnels provenant des différentes régions. Les arts islamique, gothique, byzantin, romain, celtique représentent les figures représentatives de ces régions pour les nombreuses années de l’histoire de l’art médiéval. En général, l’art du Moyen Âge est très étendu. Il couvre le domaine de la religion. Les artistes expriment des pensées théologiques à travers l’art médiéval. Toutefois, ils n’excluent pas des approches sociales et civiques parce que leur rôle est de promouvoir la religion. Et par la suite, cet art est devenu sacré et se base sur des concepts théologiques et abstraits. Ce qui signifie réellement que les figures représentent peu la réalité existante. Il caractérise plutôt des dimensions surnaturelles. La société médiévale comprend à travers l’art un objet qui exprime des icônes. Celui qui ne respecte pas cette pensée peut être banni de la société ou doit subir une sanction quelconque. La chasse aux sorcières est très fréquente à l’époque médiévale.

L’évolution de l’art moderne et son influence

Pour bien le comprendre, l’art moderne est étroitement lié à l’avènement du numérique. Il trouve différentes manières d’exprimer les sentiments tout en étant décoratif, politique ou narratif. Avec le temps et l’évolution technique, l’art change son idéologie. Il explore plusieurs horizons et fait preuve de sa volonté d’autonomie avec une information art toute nouvelle. L’apparition de l’art critique est déclenchée. Des noms des artistes de talent prennent le devant de la scène et expriment leurs propres sentiments à travers la peinture. L’art moderne fait apparaître le dadaïsme, le futurisme ou le surréalisme. La photographie est devenue influente et des artistes l’exploitent dès le 19e siècle. Plus tard, des figures éminentes de la peinture et de la photographie apparaissent à leur tour pour devenir des promoteurs de l’art moderne. Les domaines artistiques se multiplient, d’où l’apparition du cinéma, du dessin, de la peinture et de la sculpture, de la céramique et de l’art décoratif. L’histoire de l’art est bien marquée dans cette période moderne. Ici, le style et le choix de sujets sont des notions auxquels les artistes modernes tiennent à cœur. Cette période constitue le développement des grands changements provoqués par les différentes révolutions techniques et industrielles.

L’art et la période contemporaine

Si le monde de la modernité est synonyme de pensée, de vie et de création, la période contemporaine, quant à elle, désigne l’ensemble des œuvres d art d’aujourd’hui. L’art contemporain qui succède à l’art moderne s’intéresse entre autres, au style et à l’esthétique. Il concerne les musées, les foires, les salons, les galeries qui doivent montrer les œuvres du moment. Ce sont les œuvres d’après-guerre qui sont considérées comme faisant partie de l’art contemporain. Les changements apportés sur l’art marquent la classification périodique. Chez certains pays, la notion d’art contemporain désigne des pratiques esthétiques bien à part. Les artistes revendiquent une position de leader et d’avant-garde sur cette réalisation. Ils considèrent que les réalisations de la modernité sont des merveilles de rare beauté. Et pourtant, en tant qu’événement populaire, l’art contemporain ne peut être séparé de son prédécesseur moderne. En principe, la démarcation entre les deux périodes ne peut pas être bien visible. En tout cas, la politique, l’économie et la coutume sont les indices qui font connaître l’histoire de l’art. Les œuvres et beaux arts réalisés influencent les époques.